Les mines de Farinole (Ferringule)

Difficulté : aucune


Equipement : lampes torches, chaussures de randonnée  

 

Distance : 12 km de Bastia en direction de Saint Florent, en prenant direction Farinole village depuis Patrimonio (5km), soit un total de 17 km.


Temps de marche : 1 heure 30 minutes aller/retour


Intérêt : une des seules mines ouverte et visitable en toute sécurité . Vous pouvez également visiter en chemin Le Couvent de Marianda (Farinole) .

 

Curiosité : penser à emporter un aimant ou une boussole pour constater la teneur en fer des minerais


Résumé :

Le départ de cette randonnée se fait à la sortie du hameau de Farinole, Braccolaccia. Plus précisément à coté du lavoir (voir la photo ci-dessous) :

1

 

Il faut ensuite suivre le chemin pendant 40 à 50 min (marche tranquille), on peut admirer  le paysage, et la très belle église de Farinole, tout en se baladant.

2

A la vue de ces piquets en fer, les mines de Ferringule ne sont plus très loin.

3

 

En effet, quelques mètres après, nous pouvons apercevoir l’entrée de la première galerie de la mine de Farinole.

4

 

La première cavité est longue d’une trentaine de mètres.

5

 

On peut encore voir au fond de ce tunnel un treuil, ainsi que d’autres cavités remplies d’eau.

6

7 

 

En ressortant de la galerie numéro 1, il faut reprendre son chemin sur la droite, pour quelques mètres. On y voit une ancienne habitation de mineurs.

8


 

Et voila l’entrée de la galerie numéro 2.

9

 

A l’intérieur de cette dernière on peut y voir ceci :

 

10

 

11

12

Pour trouver l’entrée de la galerie numéro 3, il vous faudra revenir sur vos pas jusqu’au piquet en fer, descendre sur 30 mètres à travers le maquis (aucun chemin bien marqué ne vous y mène). L’entrée de celle-ci est, d’ailleurs, protégée par de la végétation.

13

14

15

 

Un peu d’histoire :


Les mines de Farinole (A Ferrera), sont des mines de magnétites qui ont été exploitées avec la mine d'Olmeta du Cap Corse du XVI ème au XVII ème siècle. Les minerais extraits des mines étaient utilisés dans différentes forges de l’ile (Vescovato, rutali …). Les mines étaient réputées pour la qualité de leurs minerais, mais leurs forts coûts d’exploitation ont entrainé leur abandon progressif.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :